Archive

Archive for décembre 2011

Foulée de Noël d’Oraison – 10 décembre 2011

12 décembre 2011 2 commentaires

Après avoir dignement fêté mon 40ème anniversaire, le mois de novembre qui suit est exceptionnellement doux et ensoleillé, ce qui permet quelques sorties très agréables…

ici le pic de Gleize, vétu d’un maillot souvenir de mon anniversaire, qui me donne l’air d’un superhéros ! (les photos sont parfois trompeuses, même sans trucage…)

J’aborde donc ma dernière course 2011 tout ragaillardi par cet automne clément, malgré les assauts des habituels virus de cette période de l’année.

La foulée de Noël d’Oraison est un traditionnel rendez-vous de fin d’année pour les coureurs qui ne font pas la saison de cross, mais qui ont encore faim de compétition.

Cette année le parcours a été modifié, et amélioré à mon avis. La distance est toujours d’environ 10 kilomètres, le début du parcours reste identique à celui de 2010 (trois kilomètres vers le Sud), mais le retour se fait en escaladant la colline qui domine Oraison, ce qui est plus ludique que l’ancien tracé dans la plaine, de longues lignes droites sur des chemins sans rendement et avec généralement vent de face.

Cette 10ème édition renouvelée a attiré plus de 200 coureurs, bien aidée par la météo favorable (beau temps et froid raisonnable).

Je retrouve sur place mon ami Daniel, enfin coureur après avoir été spectateur plusieurs années… et un quatuor de solides vétérans du club de Gap.

Que dire de ma course ? Après un départ relativement prudent, je gagne peu à peu des places jusqu’à la grimpette vers la chapelle, que je gère tranquillement. Je relance bien, mais dans les kilomètres roulants qui suivent, je dois me faire un peu violence pour ne pas faiblir.

La côte du 5ème kilomètre permet un changement de rythme salutaire, et je la monte sans me mettre dans le rouge, accompagné de Frédéric, sympathique et redoutable coureur local.

Il n’y a plus ensuite qu’a se laisser glisser vers la cité d’Oraison, par une descente rapide, peu technique, mais qui requiert beaucoup d’attention, car il y a pas mal de feuilles mortes qui cachent les aspérités et les galets.

Un dernier kilomètre dans le village et je boucle mon parcours 18ème en 43’47 », manquant un peu de jus pour disputer le sprint avec mon dernier compagnon de route.

Je suis satisfait d’avoir fait une course régulière, avec un résultat qui n’aurait pu être meilleur qu’avec un réel travail de vitesse.

Au final, une course bien agréable, avec un parcours complet et une organisation sympathique, courue sous un temps magnifique.

Publicités
Catégories :Course à pied